Archives de catégorie : Prévention

Travaux à proximité des réseaux : AIPR* obligatoire

Qu’il soit encadrant ou opérateur, le personnel qui réalise des travaux à proximité des réseaux, doit être en possession d’une autorisation d’intervention délivrée par l’employeur, depuis le 1er janvier. Attention, pour tout chantier de travaux, au moins un salarié de l’entreprise intervenante doit être identifiable comme titulaire d’une AIPR encadrant. Il reste admis jusqu’au 1er janvier 2019, qu’un seul des salariés avec le profil « opérateur** » intervenant sur un chantier de travaux urgents soit titulaire de l’AIPR.

Pour tout chantier de travaux, l’ensemble des conducteurs d’engins
doit être titulaire d’une AIPR. Parmi les engins concernés, on retrouve les pelles hydrauliques et chargeuses pelleteuses, les grues (grues à tour, grues mobiles, grues auxiliaires de chargement), les nacelles et les chariots télescopiques. C’est à l’employeur de délivrer l’AIPR aux personnes concernées.

Retrouvez sur le sujet l’article publié par l’UMGO dans Bâtissons l’avenir / déc. 2017 et notre dernière circulaire BTP Rhône et Métropole. Une information complémentaire vous sera adressée prochainement dans notre Flash Info du mardi.

Découvrez aussi la dernière édition du Guide pratique « Travaux à proximité des réseaux » mis à jour avec les modifications de la réglementation et la jurisprudence après cinq ans d’application des textes.

*AIPR : Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux

** Le profil opérateur désigne le personnel réalisant des travaux à proximité des réseaux aériens ou enterrés soit en tant que conducteur d’engins soit dans le cadre de travaux urgents.

 

Perspective SANTE BTP nouvel observatoire de la santé de vos salariés attend vos dons

En cette fin d’année la Fondation du BTP a choisi de mobiliser les acteurs du secteur autour de son nouveau projet d’Observatoire de la santé des salariés du BTP de Rhône-Alpes : PERSPECTIVE SANTE BTP.

Vous trouverez ci-dessous l’appel à dons réalisé pour fédérer les entreprises autour de cette étude. La Fondation vous remercie par avance pour votre précieuse collaboration.

Faire un don

Absentéisme : 3,43% dans le BTP. AT en baisse. Des efforts de prévention à poursuivre

Le 9ème baromètre de l’absentéisme publié par le groupe de conseil Ayming fait état du taux global d’absentéisme en France : 4,59 % en 2016, stable par rapport à l’année précédente. Le BTP fait figure de bon élève avec un taux de 3,43 % . Mieux encore qu’en 2015, affichant une baisse d’un point. Un phénomène dû, selon l’étude, aux efforts de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles réalisés par le secteur.

Accidents du travail : chiffres en baisse !

Entre 1964 et 2015, la baisse du nombre des accidents du travail réglés administrativement dans le BTP au regard de la population assurée ressort à − 74 %. Sur 2015, on observe une diminution de tous les indicateurs, du nombre d’accidents du travail avec arrêt (− 5,2 %), ainsi que du nombre de décès (− 5,1 %), qui reste néanmoins toujours trop élevé. Les accidents ayant entraîné un arrêt de travail d’au moins quatre jours sont liés principalement à la manutention manuelle (52 %), aux chutes de hauteur (17 %), à l’utilisation de l’outillage à main (15 %) et aux chutes de plainpied (10 %). Malgré l’amélioration des indicateurs, la mobilisation de tous les acteurs du secteur en matière de prévention des risques professionnels reste soutenue pour continuer d’améliorer la sécurité. Cet engagement des entreprises concernant la santé de leur salarié participe à leur performance économique et financière. La FFB les soutient activement, avec les partenaires prévention (OPPBTP, médecine du travail, Carsat…).