Archives de catégorie : Mobilisation

Part-Dieu : BTP Rhône et Métropole soutient le coeur du projet

Le Pôle d’Echanges Multimodal et la To Lyon méritent notre soutien car ils s’inscrivent dans une vision d’ensemble et durable de l’aménagement urbain et impulsent une dynamique de développement économique au cœur de la Ville, de la Métropole et de la Région.

Dans le cadre de l’enquête publique, BTP Rhône et Métropole a donc rendu un avis favorable concernant ce qui constitue le cœur du Projet Part-Dieu et de la transformation que le quartier doit opérer pour répondre aux enjeux des décennies à venir (la mobilité intégrée au projet urbain).

 

Le futur PEM a vocation à s’intégrer dans l’un des plus grands quartiers d’affaires européen et être demain au centre de toutes les mobilités liées au quartier. Futur hub métropolitain, le projet permet d’accroître sa capacité, de faciliter et sécuriser l’exploitation du réseau ferroviaire et de mieux interconnecter tous les modes de déplacement et de transport.

Une opportunité de complètement repenser le quartier de la Part-Dieu, son aménagement, son architecture et son développement futur (notamment grâce à la SPL Part-Dieu) et ce, en coproduction avec le privé dans de nombreux cas.

Le projet immobilier To Lyon s’intègre pleinement dans cette démarche, centre du Pôle d’Echanges Multimodal. Il est également emblématique de l’architecture voulue pour le projet urbain, plus moderne, plus intense et avec des espaces publics réaménagés.

 

CITE : le gouvernement donne raison à la FFB sur la rétroactivité

Tenant compte des multiples protestations de la FFB quant à la remise en cause du crédit d’impôt « transition énergétique » pour certains équipements, le gouvernement vient de déposer un amendement visant à maintenir le dispositif en l’état jusqu’à fin 2017. Une concertation est en cours pour 2018.

En vue de l’examen du projet de finances 2018 en séance publique, le gouvernement vient de déposer un amendement visant à maintenir le CITE en l’état jusqu’au 31 décembre 2017.
Pour mémoire : dans le texte initial, les fenêtres, portes et volets voyaient le taux du CITE passer de 30% à 15% dès le 27 septembre 2017 ; les chaudières à fioul étaient quant à elles exclues du dispositif dès cette même date.
L’amendement déposé par le gouvernement précise :
« Cette entrée en vigueur au 27 septembre 2017, vertueuse sur le plan budgétaire et environnemental, a soulevé des incompréhensions de la part des contribuables comme des professionnels. C’est pourquoi, lors de la quatrième édition des « 24 heures du bâtiment » organisée par la Fédération française du bâtiment (FFB), le président de la République, attentif aux craintes exprimées par les professionnels, a souhaité « qu’il n’y ait pas une rupture brutale » s’agissant d’un dispositif fiscal aussi important en matière de rénovation énergétique des logements. Par conséquent, le gouvernement souhaite reporter à l’année 2018 les modifications du champ et des modalités d’application du CITE, initialement prévues au 27 septembre 2017, afin de laisser ce dispositif s’appliquer jusqu’à la fin de l’année 2017 dans les conditions actuellement en vigueur. »

La FFB demeure  en étroite concertation avec les pouvoirs publics pour trouver une issue la plus favorable possible pour l’année 2018.
Le texte de cet amendement gouvernemental confirme – noir sur blanc – l’implication forte de la FFB dans les débats budgétaires et son rôle incontournable pour les pouvoirs publics.

Opération solidarité Iles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy

Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont été frappées par l’ouragan IRMA provoquant une catastrophe humanitaire de grande ampleur. 95 % des habitations de Saint-Martin ont été détruites et plus aucun équipement public ne semble en capacité d’assurer l’approvisionnement en eau et en électricité des habitants.

La Fédération régionale du BTP de Guadeloupe qui, comme la Martinique, entretient des liens historiques avec cette partie des Petites Antilles, nous sollicite pour organiser la solidarité du réseau Continuer la lecture de Opération solidarité Iles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy