Skip to content →

Crise des matériaux, crise géopolitique et énergétique

Communiqué de presse du 21 mars 2022

La fédération BTP Rhône et Métropole appelle à la solidarité de la Filière Construction

Après deux ans de crise sanitaire qui ont durement pénalisé les entreprises du BTP, la guerre en Ukraine vient ajouter des facteurs aggravants. Hausses des prix des matériaux, pénuries et crise énergétique ont déjà de lourdes conséquences sur l’activité, menaçant à terme l’existence même des plus exposées. Face à cette urgence, la Fédération BTP Rhône et Métropole lance un appel à la solidarité de la filière Construction, afin de partager les surcoûts.

La guerre russo-ukrainienne survient dans un contexte de marchés mondiaux déjà gravement fragilisé par la pandémie. Sur la période 2020-2021, marquée par l’arrêt brutal des chantiers puis leur reprise en tension, des contraintes importantes se sont fait sentir pour le BTP, avec des hausses des approvisionnements et des pénuries de matériaux entraînant une hausse des coûts difficilement répercutable dans leur intégralité. Cette crise géopolitique provoque une flambée des matières premières, des prix des matériaux de construction et de nouvelles menaces sur les approvisionnements énergétiques.

Sur le terrain, les entreprises de la Fédération en ressentent déjà les premiers effets. Des hausses à deux, voire trois chiffres sont ainsi constatées sur l’acier, le zinc ou l’aluminium. Les fournitures de carrelage, tuiles, briques, dont la cuisson est alimentée au gaz naturel, sont devenues problématiques avec l’arrêt de certaines lignes de production pour éviter de produire à perte.

Dans ce contexte d’extrême volatilité des prix, avec des validités des offres allant de 2 à 48 heures, les entreprises sont désormais dans l’incapacité d’anticiper les hausses à venir et de garantir des prix à leurs clients dans leurs devis.

Cette situation est particulièrement alarmante dans les marchés privés où la quasi-totalité des marchés sont à prix forfaitaires et fermes, (c’est-à-dire non révisables), à la différence des marchés publics qui proposent parfois des clauses d’actualisation ou de révision de prix, même si cela ne règle pas tous les problèmes.

Dans un tel environnement contractuel, les entreprises sont, dans l’absolu, condamnées à exécuter leurs marchés et à absorber les hausses de prix des matériaux (et plus généralement de leurs coûts de revient) tout en restant sous le coup d’éventuelles pénalités de retard liées à d’éventuelles difficultés d’approvisionnement.

Un contexte tel que certaines d’entre elles pourraient être contraintes de renoncer à l’exécution de leurs marchés plutôt que de travailler à perte.

C’est en définitive le fonctionnement de la filière Construction qui est en jeu, avec un risque majeur d’arrêt de certains chantiers pesant à terme non seulement sur l’activité mais sur l’existence même des entreprises les plus exposées.

L’objectif : parvenir à un coût admissible par tous.

Déjà fortement éprouvées par deux ans de crise sanitaire, les entreprises ne pourront pas supporter seules les conséquences de ce contexte international inédit depuis le premier choc pétrolier.

En conséquence, la Fédération BTP Rhône et Métropole lance un appel à la solidarité de tous les acteurs de la filière Construction pour un partage de ces surcoûts.

Seules, les entreprises ne pourront pas les supporter.

La première des préoccupations est bien entendu de mener à bien les opérations en cours et de dégager des solutions préservant les intérêts de chacun mais également la confiance, qui permettra demain de réaliser de nouvelles opérations.

L’enjeu est de pouvoir traverser, ensemble, cette nouvelle crise sans mettre la filière en péril.

Au nom de ses adhérents, la Fédération invite les maîtres d’ouvrage à la compréhension et à la concertation avec les entreprises pour mesurer l’impact de la situation actuelle et définir les pistes à explorer pour atteindre un coût admissible par tous.

L’urgence est là. Les solutions aussi.

CONTACTS PRESSE
BTP Rhône et Métropole
Sophie Stradiotto • sstradiotto@btprhone.fr • 06 83 90 21 24
Agence Comadequat Léa Villot • l.villot@comadequat.fr • 06 20 56 65 16                    

Published in Non classé

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.