Skip to content →

Créer un réseau avec les acteurs de la rénovation énergétique

En 2020, la commission « Energie et bâtiment responsable » va initier un Bâti-Meeting avec les acteurs de la rénovation énergétique, et une réunion sur la RE2020 avec des prescripteurs de solutions. François Reppelin, son nouveau président, souligne l’aspect « utile aux adhérents » de ces deux évènements.

 

François Reppelin vient de succéder à Jean-François Dubray à la présidence de la commission « Energie et bâtiment responsable » de la fédération. Le directeur de l’entreprise Reppelin (peintre-façadier ; Chassieu ; 56 salariés) prend le relais avec, notamment, le projet d’élargir le nombre de membres de cette commission qui aborde des thématiques transversales aux métiers du Bâtiment. Interview.

 

Quelles évolutions allez-vous apporter à cette commission ?

François Reppelin (F. R.) : Je souhaite intégrer quelques nouveaux membres pour réunir plus largement les métiers concernés par la performance énergétique des bâtiments. Nous irons aussi régulièrement sur les chantiers de l’un ou l’autre de nos membres pour échanger sur nos pratiques. Sinon, nous allons poursuivre notre veille réglementaire, ainsi que nos contacts avec les acteurs de la rénovation énergétique, en étant constamment à l’affût des nouveaux dispositifs d’aides.

 

Quels « chantiers » allez-vous engager en 2020 ?

F.R.: Cette année, notre commission projette d’organiser deux évènements. Le premier, en fin de premier semestre, prendra la forme d’un Bâti-Meeting. Nous allons permettre aux principaux acteurs locaux de la rénovation énergétique de se rencontrer en un même lieu : adhérents de la fédération, agences et associations de conseils aux particuliers (individuels et copropriétés), architectes, bureaux d’études, économistes… Notre but : créer un réseau.

 

Et le second évènement ?

F.R.: Nous organiserons dans le courant du second semestre une réunion d’information sur la nouvelle réglementation environnementale RE2020. Nous allons inviter différents intervenants, dont des prescripteurs de solutions techniques. Cette réunion devrait elle-aussi attirer les entrepreneurs. Du reste, ces deux évènements s’inscrivent bien dans le cadre de la mission que m’a confiée Samuel Minot, président de la fédération : agir utilement et concrètement au service des adhérents.

 

« Une vraie dynamique de groupe »

A l’heure du bilan, au terme d’un mandat de trois ans, Jean-François Dubray se réjouit d’avoir participé à la constitution d’un groupe d’une petite dizaine d’entrepreneurs, divers par leurs métiers et leurs types de clientèle (donc représentatif des adhérents de la fédération), qui est très assidu aux réunions bimestrielles de la commission.

« Une vraie dynamique de groupe s’est installée », assure le dirigeant de Rhône-Toitures (charpente, couverture, zinguerie, isolation, surélévation) et de Reguillon & Cie (maçonnerie), deux entreprises employant au total 30 salariés. Il compte d’ailleurs rester partie prenante de cette dynamique en demeurant membre de la commission.

Et s’il passe le relais à François Reppelin, « c’est pour que la commission continue à évoluer dans cette dynamique en s’enrichissant d’autres visions », confie-t-il avant d’évoquer les trois axes de travail qui ont animé son mandat.

D’abord, démystifier la logique des aides à la rénovation énergétique en réalisant un guide pratico-pratique pour les adhérents. Ensuite, faire la promotion de la « Caisse à outils » de la FFB qui fournit des outils de gestion très efficaces. Puis rencontrer les acteurs majeurs de la rénovation énergétique : les plateformes du département, mais aussi l’association SOLIHA dédiée aux ménages modestes.

Published in Environnement Rénovation énergétique

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *