Le Département signe notre convention de bonnes pratiques

Jeudi 30 juin, Christophe Guilloteau, Président du Conseil Départemental et Gilles Courteix, Président de la Fédération BTP Rhône et Métropole ont signé la convention de bonnes pratiques en matière de passation de marchés publics.

Pourquoi une convention de bonnes pratiques en la matière ?

Face à l’érosion des prix et à des pratiques de concurrence déloyale qui mettent en jeu jusqu’à la pérennité des entreprises, la Fédération BTP Rhône et Métropole a finalisé une convention de bonnes pratiques en matière de passation de marchés qui vise à rompre avec l’idée que les marchés sont toujours attribués au prix le plus bas. Cette convention compte une quinzaine d’engagements  concrets, pratiques, qui conduisent les collectivités signataires dans leur démarche vers « une commande publique plus responsable », selon le propos de Gilles Courteix, Président de la Fédération.

Parmi la quinzaine d’engagements que compte cette convention figurent trois points clés.
– Le choix du mieux-disant qui permet à la fois à la collectivité locale d’avoir une prestation de qualité sur la durée et à l’entreprise d’assurer sa pérennité et lui permettre d’investir.
– La valorisation du critère technique par une meilleure prise en compte du mémoire technique qui devient contractuel et opposable sous réserve de l’engagement du maître d’ouvrage sur une pondération du critère prix qui soit inférieure à celle du critère technique.
– L’élimination des offres anormalement basses, avec en particulier la préconisation d’une méthode mathématique, plus sécurisante pour le maître d’ouvrage, qui permet la détection, avant une éventuelle élimination, des offres anormalement basses qui sont souvent sources d’un véritable dumping social.

Artisans de Notre Avenir, fiers d’être artisans, en marche pour les élections consulaires

Les prochaines élections aux Chambres de Métiers, en octobre, sont une vraie opportunité de changement et de renouveau pour que votre Chambre de Métiers soit plus proche des artisans : votre Fédération constitue, comme il y a 6 ans, une liste interprofessionnelle avec la CGPME, des entreprises de nettoyage, des taxis, des boulangers, les entreprises de coiffure, des artisans ambulanciers, des poissonniers-écaillers, des esthéticiennes, des fromagers, des entreprises de métallurgie et des hôteliers… Continuer la lecture de Artisans de Notre Avenir, fiers d’être artisans, en marche pour les élections consulaires

2ème méchoui du BTP des Monts du Lyonnais

Organisé par André Font, Président de la chambre territoriale de Saint-Symphorien-sur-Coise Monts du Lyonnais de BTP Rhône et Métropole, et par les entrepreneurs de son bureau, le 2ème méchoui du BTP qui se tenait au Château de Pluvy à Pomeys ce 22 juillet a réuni plus d’une centaine de partenaires de l’acte de construire.

Sujet majeur pour tous les participants, l’achat responsable  a été le centre des discours prononcés par les différents élus mis à l’honneur : Thomas Gassilloud, maire de Saint-Symphorien sur Coise, Jean-Claude Picard, Président de la Communauté de Communes des Hauts du Lyonnais, Christophe Guilloteau, président du Conseil départemental du Rhône. Continuer la lecture de 2ème méchoui du BTP des Monts du Lyonnais

T6 : La Fédération au plus près des projets de la Métropole

BTP Rhône et Métropole a récemment signifié son avis favorable dans le cadre de l’enquête publique portant sur la réalisation du projet de la ligne de tramway T6, nouveau projet d’infrastructure qui vient renforcer l’offre de transport en commun de la Métropole de Lyon et améliorer sa qualité de service. Continuer la lecture de T6 : La Fédération au plus près des projets de la Métropole

Travail détaché : Jacques Chanut invité de 18h l’heure H, 20 juillet 2016 sur BFM Business.

Malgré les revendications des pays d’Europe de l’Est, la Commission européenne a maintenu son projet de réforme sur le travail détaché, destiné à mieux lutter contre le dumping social. Sa proposition prévoit notamment d’aligner les régimes des travailleurs détachés, souvent employés dans le bâtiment sur ceux de la main d’œuvre locale. Déjà soumis au salaire minimum dans le pays où ils exercent, les travailleurs détachés seront donc obligés, selon le texte de la Commission, de toucher les mêmes avantages que ceux du pays d’accueil tels que le treizième mois, les primes d’ancienneté, etc.

Ecoutez l’interview de Jacques Chanut en cliquant ici

Compte pénibilité et déclaration des facteurs d’exposition : il est urgent d’attendre !

Dans son édito de Bâtiment Actualité n°13 du 20 juillet 2016, Jacques Chanut fait le point sur les six derniers facteurs de pénibilité entrés en vigueur le 1er juillet dernier malgré la toujours impossible appréciation pratique de leurs seuils d’exposition pour les chefs d’entreprise du BTP.

« La FFB ne lâche rien. Elle maintient sa demande de report d’un an du dispositif ». Jacques Chanut

A lire ici ou dans votre espace adhérent sur www.btp-rhone.ffbatiment.fr.

NB : si vous avez égaré vos codes d’accès, demandez notre service Communication au 04.72.44.15.00.